Camping ouvert
à l’année
Facebook
Google+
Contact 05 61 64 24 40

L’Ariège mysterieuse : Rennes le Château – Pic de Bugarach

Deux lieux emblématiques dans l’Aude : Rennes le château et Bugarach

Si vous êtes amateurs  de légendes alors n’hésitez pas à vous rendre en pays cathare visiter deux lieux célèbres pour leurs mystères, en plus du château de Lastours, à seulement une soixantaine de kilomètres de votre camping de l’Ariège.

Rennes le château

Rennes le Château. Crédits: Pumuckel42 [CC BY-SA 3.0 (http://creativecommons.org/licenses/by-sa/3.0/)] FROM https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Rennes_le_Chateau_Turm.jpg

Le bourg du village, jugé sur un piton rocheux, se compose de très anciennes maisons serrées en leur centre. Il domine deux vallées, l’Aude et la Sals, dans le pays appelé Razès, une région au paysage de collines ponctués par endroit de « puechs » (monts de roche).

C’est grâce à cette situation stratégique que le site s’est développé pour devenir un bourg d’importance, à la croisée des deux vallées. D’ailleurs le belvédère qui se situe sur la terrasse du domaine de l’abbé saunier, vous pourrez découvrir un panorama exceptionnel qui par temps clair vous offre une vue magnifique sur les Pyrénées.

L’histoire de Rennes le château au delà des mystères qui entourent son célèbre curé, est riche et chaotique à l’instar des bourgades liées au catharisme.

Le premier comte de Razès, Guillaume de Gellone, fut de la bataille de Ronceveaux aux côtés de Roland, tous deux compagnons de Charlemagne.

C’est à partir de 1170 que Rennes le château vit une période troublée entre la destruction d’une partie de la ville et de ses défenses par le roi d’Aragon qui revendique le comté de Razès. Miraculeusement, Simon de Montfort, le bras armé du royaume de France contre les adeptes du catharisme, épargne le village lors de la croisade des albigeois. Par contre, des pillards conduits par Henri II de Castille détruiront la ville antique et les fortifications, ne laissant derrière eux que des ruines. La ville ne retrouvera pas son prestige et Rennes le château devient un village modeste, ce qui ne l’empêchera pas de perdre son église au moment des guerres de religion.

Aujourd’hui, Rennes le château a retrouvé sa superbe et des milliers de touristes chaque année se pressent pour visiter le domaine de l’abbé Saunière.

En effet, c’est grâce à Bérenger saunière, curé de paroisse que le bourg va être bouleversé tant par sa physionomie que par l’attrait qu’il va susciter à cause de l’hypothétique trésor qu’il renfermerait.

En effet, avant l’arrivée de ce curé, l’église était dans état de  délabrement avéré avec des lézardes sur le bâti et une toiture à refaire.

À partir de 1885, ce nouvel abbé se lance dans des travaux importants de réfection de l’église et ne s’arrêtera plus, modifiant et aménageant le village sur ses fonds personnels. C’est de ce fait que naquirent les différentes légendes du trésor que le curé aurait trouvé.

Les hypothèses, toutes sans aucun fondement historique avéré sont très nombreuses. Celles qui sont le plus souvent avancées sont le trésor des volques tectosages du pillage du sanctuaire d’Apollon de Delphes; celui des wisigoth qui aurait ramené le trésor de jérusalemn après le sac de Rome; le trésor des templiers mis à l’abri au moment du procès contre l’ordre du temple, riche et puissant, qui possédait des templeries dans la région… et bien d’autres encore.

En revanche ce qui a été attesté ce sont les détournements de fonds et le trafic de messes que l’ abbé saunière pratiquait et pour lequel il a été condamné par l’évêché sur la plainte des habitants à propos de dégâts et pillage dans le cimetière.

À visiter :

La villa Béthanie, de style renaissance devenue musée.

La tour Magdala de style néogothique agrémentée d’une terrasse et reliée à une spectaculaire construction de verre.

Un beau parc avec son jardin abritant de nombreuses plantes exotiques.

Les rumeurs autour du mystère de Rennes le château, ont été amplifiées avec l’arrivée de livres, d’émissions de télévision et aujourd’hui de sites internet  et entraînent chaque année l’arrivée dans le village de plus de 30 000 visiteurs, d’autant que la bourgade se situe à proximité  de Bugarach, autre site emblématique d’hypothèses ésotériques.  

Bugarach, le pic aux nombreuses légendes

PIC DE BUGARACH- Crédit: Vassil [CC0]- FROM https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Pech_de_Bugarach_27072014_03.jpg

Point culminant du massif des Corbières, il domine du haut de ses 1230 mètres d’altitude et offre un panorama inégalé sur le Pic du Canigou, la plaine du Roussillon et la Méditérranée, la chaîne des Pyrénées ariégeoises et la Haute Vallée de l’Aude jusqu’à la Montagne Noire au dessus de Carcassonne. Il est aussi une curiosité géologique car sa formation en plissé couché a fait que les couches supérieures sont plus anciennes que les couches inférieures. C’est pourquoi ce pic est appelé également « la montagne inversée ». Et le fait est que le pic de Bugarach est réputé avoir des propriétés telluriques particulières.

C’est également sur le pech de Bugarach que Jean-Baptiste Delambre et Pierre Méchain,  astronomes et mathématiciens, posèrent un des jalons fondateurs du système métrique universel. Bénéficiant et utilisant les derniers progrès des mathématiques et de la géométrie, notamment la méthode dite de la triangulation, les deux hommes gravirent le Pic de Bugarach afin de mesurer un bout de l’arc terrestre (de Dunkerque à Barcelone, soit le quart d’un méridien). Ces travaux que Arago poursuivit, permirent de définir le « mètre étalon » soit la 10 millionième part du quart de la longueur d’un méridien terrestre.

Au coeur d’une région où l’ésotérisme se développe, le pic de Bugarach est l’objet de nombreuses mythes et rumeurs Ces histoires oscillent entre « fin du monde », « vortex », « porte galactique », « garage à OVNI », « inversion magnétique », « centre d’énergies », « base secrète », « Agartha », « sanctuaire de l’Arche d’Alliance » ou cache  de tous les trésors du monde (wisigoths, templiers etc..).

Ainsi le pic est devenu célèbre bien malgré lui surtout depuis la rumeur qu’il serait un des lieux refuge pour la fin du monde annoncé en décembre 2012…

Le lieu inspire depuis toujours des légendes comme celle né localement qui affirme que la vallée de l’Aude était une immense plaine fertile mais qu’elle subissait les aléas de CERS le fils de Éole qui empêchait par son vent mauvais de bonnes récoltes malgré la protection de la fée Nore, les lutins Bug et Arach…Ceux ci implorèrent Jupiter de les aider à calmer les outrances de Cers. Ainsi le Dieu de l’Olympe dressa un promontoire protecteur qui prit le nom de Bugarach, qui permit à la plaine de Roussillon et au plateau des Corbières de prospérer.

Cette montagne et ses vallées attirent les randonneurs et marcheurs occasionnels pour profiter de leurs beautés et richesses environnementales. Pour d’autres, ceux à la recherche d’une  d’une expérience intérieure, la quête initiatique passe par ce lieu ressource qui leur permet de communier avec l’énergie tellurique de la terre.

Quelque soit votre motivation, Rennes le château et le pic de Bugarach vous promettent une belle sortie pendant votre séjour dans votre camping, réservez votre hébergement en Ariège.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies.

En savoir plus
Petit Futé WIFI VACAF pmr ANCV France Voyage